Métier de secrétaire médicale

Etre secrétaire médicale permet d’allier diverses compétences grâce à l’aspect à la fois relationnel et administratif.

Il s’agit donc d’un métier assez complet, qui ne se limite pas à la simple prise de rendez-vous et qui permet de s’atteler à des tâches variées.

Il peut être exercé aussi bien dans le secteur public que privé, dans divers types d’établissements : cabinets de médecins généralistes ou spécialistes, laboratoires, maisons de retraite, cliniques privées, centres de radiologie etc.

secrétaire médicale

Les différents aspects du métier de secrétaire médicale

Le secrétaire médical est l’interlocuteur privilégié des patients. Il s’occupe du standard téléphonique, prend les rendez-vous et accueille les patients.

C’est également la personne qui renseigne sur les modalités de remboursement et accompagne le patient pour l’aider à remplir les documents nécessaires.

Cette fonction représente une grande partie du métier, celle connue de tous, mais le secrétariat médical implique d’autres types d’activités.

Au-delà de cet aspect plutôt relationnel, le métier de secrétaire médical(e) exigee également la gestion administrative du cabinet au quotidien.

En tant qu’assistant(e) du médecin, on lui confère des tâches directement liées à la prise en charge des patients :

  • la rédaction des compte-rendus de consultations ou d’examens
  • la prise en charge des règlements et les échanges avec les organismes de santé
  • la gestion des dossiers médicaux

La secrétaire médicale est aussi amenée à s’occuper de tâches annexes, mais essentielles au bon fonctionnement de l’entité :

  • la comptabilité
  • la gestion du courrier
  • la commande de fournitures…

Les compétences et qualités requises

En ce qui concerne les compétences professionnelles, une secrétaire médicale doit :

  • connaître les logiciels bureautiques, sur lesquels elle effectue la majeure partie de son travail
  • connaître le vocabulaire médical, pour comprendre les termes techniques utilisés par les médecins

Certains savoir-être sont également indispensables pour exercer le métier de secrétaire médical(e) :

  • discrétion : le secret médical implique d’être capable de ne pas divulguer d’informations concernant la santé des patients
  • organisation : le nombre de tâches différentes à effectuer ainsi que l’affluence au sein du cabinet à certaines périodes de la journée et de la semaine exige de savoir s’organiser pour être efficace
  • écoute et patience : en tant que premier interlocuteur, il est nécessaire de savoir répondre aux questions et aux inquiétudes des patients, mais aussi de savoir garder son calme face à des patients mécontents ou retardataires. Trouver les bons mots est également essentiel, pour rassurer les patients et leur faire comprendre simplement certaines procédures ou certains termes techniques.
  • bonne orthographe : puisqu’elle rédige des compte-rendus, la secrétaire se doit d’avoir une orthographe irréprochable

Les possibles évolutions de carrière

En accédant au métier de secrétaire médicale, vous ne vous destinez pas forcément à une carrière entière à ce poste, surtout dans le domaine public.

En effet, en travaillant dans un établissement public, il n’est généralement pas nécessaire de suivre des formations supplémentaires puisque l’évolution se fait en gravissant des échelons.

Toutefois, il est également possible d’évoluer lorsque l’on travaille dans le domaine privé.

>>En savoir plus sur la rémunération d’une secrétaire médicale<<

Les principaux métiers auxquels une secrétaire médicale peut prétendre après plusieurs années d’expérience sont :

  • secrétaire médicale principale
  • chef de bureau
  • technicien de l’information médicale

 

Découvrez en vidéo le métier de secrétaire médical(e) au quotidien